Que doit changer le PSG ? (Présentation complète)

 

PSG.jpg

 

Cette saison 2018-2019 fut difficile pour la Ligue 1 mais également pour le Paris Saint-Germain. Même si les Parisiens remportent leur cinquième titre de champion de France consécutif, les bons points s’arrêtent là… ou presque !
Pas de Coupe de France, ni même de Coupe de la Ligue et encore moins de Ligue des Champions avec une nouvelle désillusion en 8ème de finale. Cela commence donc à faire beaucoup pour un club qui a le potentiel de « toucher » au moins les demi- finales. Alors, ce donne t’il vraiment les moyens de le faire ou leurs choix ne sont-ils pas adaptés à leurs moyens ?
En tout cas, ils sont les dignes représentants du football Français où cette saison encore, le PSG a fait preuve de suffisance. La suffisance à la française diront certains…
Maintenant que l’on a dit cela, il va falloir relever les manches et régir. Que doit donc changer le PSG pour sortir de cette situation ?

 

La Direction

Nasser Al-Khelaïfi, président du club depuis 2011 est le premier fautif de cette situation. Sans doute pas assez présent dans le quotidien du club étant retenu par ses nombreuses occupations (président-directeur général du groupe qatarien beIn Media, président de Qatar Sports Investment, président de la fédération de tennis, squash et badminton du Qatar et vice-président de la West Asian Tennis Federation), il n’est aussi peut-être pas assez ferme dans les décisions clefs. Nasser, le sentimental, a toujours été apprécié par le football français pour son sourire, sa sympathie, son côté humain et humble mais aussi pour ses compétences. Malgré cela, il n’a jamais réussi à conquérir l’Europe.
Depuis le départ de Leonardo du poste de directeur sportif, il a enchainé les mauvais choix pour ce poste. Les directeurs sportifs successifs ont tous eu du mal à s’imposer et leurs recrutements ont souvent été des échecs. L’ancien joueur Maxwell, le discret, est de plus en plus présent dans le quotidien du club entre l’entraineur et le directeur sportif afin de les aider mais sans vraiment que l’on comprenne parfaitement son rôle. Il serait bon de clarifier ce point, au moins en externe si cela l’est en interne.
Il est peut-être l’heure de s’entourer d’un vrai spécialiste du football. Soit sur un poste de conseiller « spécial » du président « à la Bernard Lacombe » à Lyon, soit avec un président-délégué. Deux personnalités correspondrait à cela : Arsène Wenger ou Leonardo.

Le Directeur Sportif

Antero Henrique est un Portugais très connu et réputé dans son pays avec une belle réussite au FC Porto. Pourtant, au PSG depuis juin 2017, il n’a toujours pas fait l’unanimité et n’arrive ni à imposer « sa patte », ni a faire les bons choix de joueurs.
Depuis le départ de Leonardo, c’est un peu la « cata » sur ce poste et bon nombre de joueurs recrutés sont repartis sans exister ou restent encore au club comme des « boulet ».
La saison 2019-2020 sera donc la dernière chance pour le Portugais de montrer qu’il peut mener un grand club hors de ses frontières.

L’Entraîneur

Là-encore, le PSG est hésitant. Après Laurent Blanc et surtout Unai Emery, c’est au tour de l’Allemand Thomas Tuchel de piloter le navire PSG. Après de belles choses notamment au Borussia Dortmund, il a fait une très belle impression les six premiers mois dans la capitale Française. Pourtant, cette saison restera un échec avec un seul titre et une grosse désillusion en Ligue des Champions.
Tuchel, entraineur de caractère proche de ses joueurs, a quand même apporté des choses cette saison. Il a la réputation d’être un bon mec agréable à côtoyer et rigoureux. Il reste donc l’homme de la situation au PSG mais il n’aura pas trois chances pour réussir et au moins faire passer un palier au club Parisien.

Les Joueurs

Comme l’on dit souvent « Il est plus facile de taper sur l’entraineur ou les dirigeants que sur les joueurs » ou alors « on voit les grands joueurs dans les moments-clés ». C’est encore plus vrai au PSG depuis plusieurs saisons.
Deux joueurs représentent parfaitement l’ère Qataris au PSG, Marco Verratti et Thiago Silva. Ils ont tous les deux fait une belle saison, surtout en Ligue 1. Mais ils ont tout gâché en un match, ce fameux match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions au Parc des Princes contre Manchester United. Ils n’ont pas été les leaders attendus et ont participé au naufrage comme les autres.
Un seul joueur a été régulier tout au long de la saison, Juan Bernat. Sans être exceptionnel, il a été régulier et à surtout été le seul à répondre présent lors de cette demi-finale de Ligue des Champions.
Killian Mbappé réalise quand à lui une extraordinaire saison à seulement 20 ans. Avec plus de 30 buts en Ligue 1, il continue de battre tous les records. Seule ombre au tableau, il a été non-performant lors des deux 8ème de finale de LdC surtout lors du retour étant même auteur d’une prestation médiocre. Mais on ne peut pas tout lui demander non plus ! Attention tout de même à garder la tête froide (enfin, le plus possible…).
Pour les autres, le bilan est simple : Marquinhos, Areola, Di Maria et la révélation Collin Dagba ont fait une saison correcte. Buffon, Dani Alves, Meunier, Kimpembe, Draxler, Neymar, Kurzawa, Nkunku, Cavani, Kehrer, Paredes sont quand à eux crédités d’une saison insuffisance soit par manque de temps de jeu, soit par des performances en « dents de scie ». Sans parler de la gestion catastrophique du « cas Rabiot ».
Autant dire que cela ne peut pas être suffisant pour un groupe qui prétend remporter quatre trophées par saison ! Il va donc falloir, de toute urgence, rééquilibrer l’effectif.

Le Capitaine

Thiago Silva est un formidable joueur de football et un homme important dans un groupe et dans un vestiaire. Mais ce n’est pas un leader !
Il faut donc changer de capitaine et donne le brassard à Neymar. Le Brésilien, pour sa troisième saison, doit assumer ce rôle en plus de celui de joueur s’il veut enfin rivaliser avec les plus grands. C’est son heure, il faut lui donner les « clefs du camion » maintenant !

La Tactique

Depuis le départ de Thiago Motta (et même avant), le PSG est à la recherche d’un « 6 ». Mais les milieux défensifs modernes sont rares sur le marché et coûtent cher. Faire jouer Marquinhos au milieu de terrain, pourquoi pas mais ce n’est pas l’idéal, pas plus que faire jouer le jeune Thilo Kherer sur le côté droit de la défense.
Alors quand on possède quatre défenseurs de bon niveau (Thiago Silva, Marquinhos, Kimpembe, Kehrer), pourquoi ne pas tenter de jouer en 3-5-2 avec trois défenseurs centraux ?
Il faudra, certes, sans doute recruter un cinquième défenseur central mais cela est sans doute moins compliqué qu’un milieu de terrain défensif capable d’accompagner Marco Verratti.
Et comme l’on sait que le duo Neymar-Mbappé demande à jouer ensemble aux avant-postes, c’est le bon moment de constituer ce duo.

Le 3-5-2 se serait-il pas le meilleur moyen de trouver l’équilibre ?

nouveau-logo-psg.jpg

 

Autant de chantiers à mener au cours d’une intersaison qui ne va pas manquer de passion, de travail, d’attente et d’enthousiasme qui doit permettre au Paris Saint-Germain de franchir une vraie étape. Il ne va pas rester beaucoup de chance aux dirigeants Parisiens pour atteindre les sommets…

 

 

 

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *