Pourquoi Arsenal va se relever ?

XX

Ce n’était pas un début de Premier League durant lequel il fallait s’adonner au pari sportif sur Arsenal. Le club du nord de Londres a connu le pire début de saison de son histoire avec trois défaites nettes sans le moindre but inscrit. S’ils ont affronté Chelsea et Manchester City lors de ces rencontres, les Gunners n’ont toutefois pas fait une grande impression.
Cependant, il existe plusieurs indicateurs qui prouvent que le club devrait bel et bien se relever et rapidement, retrouver des standards qui sont les siens. Arsenal est l’un des clubs majeurs du championnat anglais et de la scène continentale et il semble improbable que le club plonge dans l’oubli. À l’instar de Manchester United ou Liverpool il y a quelques saisons, le club peut compter sur une base extrêmement solide et des forces en présence pour relever la barre.

Alors, pourquoi Arsenal va se relever et ce, dès les prochaines semaines en Premier League ?

Meilleur club derrière City en 2021

Il ne faut pas oublier une chose : dans le monde sportif, seuls les chiffres finissent par compter. Il semble alors important de rappeler qu’en 2021 et la seconde partie du championnat de Premier League, seul le futur champion Manchester City a pris plus de points qu’Arsenal.
Loin de dire que le club pourrait être un prétendant au titre mais a priori, un candidat sérieux à un Top 4 qu’il connaît si bien.
Sans départ majeur à l’été et avec des arrivées retentissantes que nous dévoilerons plus bas, comment ne pas croire en un retour de l’équipe sur les standards connus il y a quelques mois ?
La confiance peut rapidement revenir dans les rangs des Gunners et des déplacements et réceptions plus à leur portée devraient pouvoir les remettre très vite, dans le droit chemin. C’est ainsi que l’équipe et ses cadres les plus importants doivent manoeuvrer.
L’heure n’est pas à la crise et au discours de maintien mais plus vite Arsenal regoûtera à la victoire, plus les ambitions du club londonien en fin de saison pourront être revues à la hausse.

Un recrutement intelligent

Longtemps Arsène Wenger a été à son prime, moqué pour certains transferts mais jamais réellement salué pour les coups de génie effectués. Privilégiant la construction sur le long terme de son club et à raison, il est évident que le pari sur des joueurs plus jeunes peut apporter plus de difficultés que sur des joueurs déjà établis et expérimentés.
Pour sa seconde saison à la tête du club, Mikel Arteta semble enfin avoir pu effectuer les changements qu’il souhaitait effectuer. Dans cette idée, il s’établit dans la même doctrine qu’Arsène Wenger, bien que plusieurs jeunes joueurs soient déjà des valeurs sûres à leur poste et notamment en Angleterre, ce qui est relativement rare pour Arsenal, club à vocation européenne en majorité.
L’arrivée de Ben White au poste de défenseur central inscrit donc la charnière défensive locale au sein d’importantes ambitions. Du côté de Brighton, le joueur anglais a longtemps tenu la baraque et a montré de grandes qualités défensives mais également à la relance, où il excelle. Un argument de choix pour Arteta qui prône comme son mentor Pep Guardiola, une relance très basse à la passe, incluant les défenseurs voire le gardien dans les systèmes de récupération et de relance.
À noter également le retour définitif de Martin Odegaard, arraché au Real Madrid et étincelant par instants en prêt la saison passée. L’arrivée d’un nouveau gardien en la personne de Ramsdale pourrait également contrecarrer certains soucis rencontrés de plus en plus par Leno.
Enfin, Tavares, Lokonga et Tomiyasu devraient progressivement étaler les pelouses anglaises de toute leur classe, au plus grand plaisir des supporters gooners.

Une jeunesse bien établie

L’expérience n’est plus tabou et la fougue est un atout fondamental. De quoi ravir les admirateurs de joueurs comme Emile Smith-Rowe ou Bukayo Saka dont les associations avec Alexandre Lacazette ont l’année dernière, réussi à proposer de grandes choses.
Arteta n’a plus beaucoup de temps devant lui mais il doit pourtant rester rivé sur ses idées. En proposant un jeu toujours aussi alléchant et ambitieux, il est évident qu’Arsenal arrivera à retrouver le momentum connu en 2021 et redevenir l’un des grands d’Angleterre à court ou moyen terme.

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *