D1 féminine 2018-2019 : Plus de visibilité dans les médias mais aurons-nous plus de suspense ?

 

La saison 2018-2019 de D1 Féminine est lancée. Deux nouveaux clubs intègrent l’élite du foot féminin, le FC Metz, de retour après une saison en D2, accompagné par le Dijon FCO prenant ainsi la place de l’OM et de l’ASPTT Albi relégués de D2 Féminine. Une saison qui se terminera le samedi 4 mai 2019, juste avant la finale de la Coupe de France Féminine (mercredi 8 mai) et 15 jours avant la finale de la Ligue des champions Féminine (samedi 18 mai). Mais le point d’orgue de cette saison sera la Coupe du monde de la FIFA 2019, qui aura lieu en France du vendredi 7 juin au dimanche 30 juin 2019.
En attendant, petit tour d’horizon club par club. L’Olympique Lyonnais laissera-t-il un peu de suspense à ses adversaires et aux téléspectateurs qui seront beaucoup plus nombreux cette saison avec le rachat des droits TV de la D1 Féminine par Canal+. Présentation.

 

Image associée   Résultat de recherche d'images pour "D1 féminine"

 

 

 

 

 

 

 

 

Canal + vient de racheter les droits TV du championnat de France Féminin de première division et va ainsi retransmettre les 132 matchs du championnat. Pour 5 ans et contre 6 M€, la chaîne cryptée va permettre aux amateurs de foot féminin de suivre de plus près leurs équipes favorites. Une avancée considérable pour le développement du foot féminin français qui va pour cette 45ème édition être sur le devant de la scène chaque week-end.
Ainsi lors de chaque journée de D1 Féminine, deux affiches seront sur Canal+ Sport le samedi à 14h30 et le dimanche à 15h et sur Foot+ un multiplex proposera les quatre autres matchs le samedi à 14h30. Les deux derniers matchs seront retransmis sur Foot+ à un autre horaire.

Pour apporter de la compétence dans les commentaires, plusieurs anciennes joueuses Internationales vont intégrer la chaîne. Ainsi Laure Boulleau, Jessica Houara d’Hommeaux, Candice Prevost, Sandrine Roux et Aline Riera vont pouvoir parler de leur sport favori.
A un an de la Coupe du Monde Féminine 219,  le football féminin Français tente vraiment de donner un coup accélérateur afin de devenir une référence mondiale.

 

Les mouvements club par club :

 

Bordeaux

Sans doute le club le plus ambitieux de cette saison. Avec un recrutement « haut de gamme » les Girondines font partie des attractions et tenteront de viser le podium. Claire Lavogez, Viviane Asseyi, Mylaine Tarrieu, Maëlle Garbino ainsi que la Suissesse Camille Surdez, Romane Bruneau et la défenseure franco-canadienne Vanessa Gilles débarque à Bordeaux.Il va falloir maintenant que le collectif prenne forme pour se hisser dans le haut du tableau. Un départ notable, celui de Sarah Cambot.
Arrivées : Viviane Asseyi (Marseille), Maelle Garbino (Saint-Étienne), Claire Lavogez (Fleury), Mylaine Tarrieu (Lyon),Camille Surdez (Young Boys Berne, SUI), Vanessa Gilles (Apollon Ladies / CHY), Romane Bruneau (Lyon).
Départs : Sarah Cambot (ASJ Soyaux), Nadjma Ali Nadjim (FC Fleury), Alizée Nadal (FF Yzeure), Niamh Fahey (Liverpool FC), Lindsey Thomas (retour prêt, Montpellier), Emmanuelle Lacroix (Toulouse FC)

Dijon

Pour leur première en en D1 féminine, les Dijonnaises ont réussi un beau coup lors du mercato avec le recrutement de l’internationale et ancienne Lyonnais, Kenza Dali. La défenseure camerounaise Marie-Aurelle Awona, Lindsey Thomas, Mylène Chavas, gardienne des Bleues moins de 20 ans, Lalia Storti, Noémie Carage et Léa Declercq viennent compléter ce recrutement astucieux avec des jeunes joueuses motivées pour exister en D1 Féminine. De belles chances de maintien avec ce groupe.
Arrivées : Kenza Dali (Lyon), Marie-Aurelle Awona (ASJ Soyaux), Lalia Storti (Marseille), Léa Declercq (Paris FC), Noémie Carage (Saint-Etienne), Mylène Chavas (Saint-Etienne), Lindsey Thomas (p.Montpellier)
Départs : Pauline Cousin (Arras)

Fleury

Le recrutement principal est celui de l’internationale Kelly Gadéa en provenance de Marseille. Blandine Joly, Marie-Charlotte Léger et Nadjma Ali Nadjim débarque également en région Parisienne tout comme les étrangères de Rachel Corboz qui rejoint sa sœur, Alex Lamontagne, attaquante internationale Canadienne et Melissa Roy. Fleury change également de coach avec l’arrivée de Jean-Claude Daix à la place de Lionel Cure. Là encore un groupe intéressant pour parvenir au maintien.
Arrivées : Jean-Claude Daix (entraîneur), Kelly Gadéa (Marseille), Rachel Corboz (Georgetown / E-U), Blandine Joly (Montpellier), Nadjma Ali Nadjim (Bordeaux), Marie-Charlotte Léger (prêt, Montpellier), Melissa Roy (Université Laval, CAN), Alex Lamontagne (Calgary Foothills/ CAN)
Départs : Claire Lavogez (Bordeaux), Charlotte Bruère (Saint-Etienne), Marine Coudon (Marseille), Marie Pasquet (Toulouse)

Guingamp

Les Guingampaises changent également de coach avec l’arrivée de Frédéric Biancalani, ancien joueur professionnel de Nancy (entre autres) où il a disputé près de 400 matchs, à la place de Sarah M’Barek en fin de contrat. Côté joueuse, peu de changements avec les seules arrivées de la russe Ekaterina Tyryshkina et celle de Fanny Hoarau, toutes deux arrivant de Rodez. Attention à cette saison qui s’annonce compliquée pour les Bretonnes.
Arrivées : Frédéric Biancalani (entraîneur) Fanny Hoarau (Rodez), Ekaterina Tyryshkina (Rodez)
Départs : Sarah M’Barek (entraîneure), Margaux Bueno (Grenoble), Agathe Ollivier (Saint-Malo), Jade Lebastard (CPB Bréquigny), Jeanne Dolain (Nantes), Marine Pervier (Nantes), Inès Ou Mahi (Nantes), Suzy Morin (Rodez)

Lille

Encore un nouveau coach avec l’arrivée de Dominique Carlier qui succède à Jérémie Descamps. Arrive aussi de la jeune Carla Polito, internationale des moins de 20 ans, tout comme Danielle Tolmais ainsi que Morgane Nicoli et Lina Boussaha qui débarquent en prêt.
Arrivées : Dominique Carlier (entraîneur), Carla Polito (Arras), Lina Boussaha (prêt, PSG), Morgane Nicoli (Montpellier), Danielle Tolmais (Soyaux).
Départs : Jérémie Descamps (entraîneur), Anne-Laure Davy (London Bee, ANG), Julie Pasquereau (Metz), Jennifer Bouchenna (libre), Aurore Paprzycki (Reims), Kenza Dali (Dijon), Camille Dolignon (Amiens), Charlotte Saint-Sans Levacher (Arras)

Metz

Les « petits » clubs sont ambitieux cette année, c’est également le cas pour le FC Metz qui vient de recruter la première joueuse à l’origine d’un transfère payant de l’histoire de la D1 Féminine, à savoir Marie-Laure Délie en provenance du PSG. Metz a fait fort lors de ce mercato. David Fanzel, l’entraîneur, a cherché des joueuses expérimentées avant de se tourner vers la jeunesse. Mais Metz a été malin en attirant également les prometteuses Hélène Fercocq et Amélie Delabre. Dans un groupe déjà intéressant, les Grenats ont de quoi viser le maintien.
Arrivées : Marie-Laure Délie (PSG), Hélène Fercocq (Reims), Julie Pasquereau (Lille), Joanna Viollaz (Albi), Amélie Delabre (Saint-Étienne), Sophie Qauatrana (Riegelsberg)
Départs : Élodie Martins (Forbach), Laura Muller (La Roche-sur-Yon), Mathilde Dijon (Nancy), Elea Shoch (E.Metz), Océane Gutenkauf, Marème Yally

Montpellier

Peu d’arrivée à Montpellier où arrivent les Marseillaises Belloumou et Lakrar ainsi que l’Autrichienne Sarah Puntigam. Par contre, plusieurs départs majeurs sont à signaler, Philippe, Tonazzi, Agard, Léger… Saison dangereuse pour les Montpelliéraines qui vont peut-être avoir des difficultés pour se maintenir sur le podium.
Arrivées : Sarah Puntigam (Fribourg/ALL) Maelle Lakrar (Marseille), Inès Belloumou (Marseille)
Départs : Laëtitia Philippe (Rodez), Laetitia Tonazzi (retraite), Laura Agard (Fiorentina / ITA), Marie-Charlotte Léger (p., FC Fleury), Alexia Burtin (Albi), Blandine Joly (Fleury), Camélia Moussa (Grenoble)

Lyon

Comme chaque saison, peu d’arrivées à Lyon mais comme chaque saison des arrivées bien étudiées. Ainsi débarquent dans le Rhône, les Allemandes Lisa Weiss et Carolin Simon ainsi que l’Anglaise Izzy Christiansen. Cette intersaison est surtout l’occasion de faire un vrai renouvellement de vestiaire pour les Champions de France et d’Europe avec de nombreux départs. Entre les retraitées, les joueuses expérimentées en manque de temps de jeu et les jeunes dans la même situation, c’est pas moins de 12 joueuses qui sont parties, Jessica Houara d’Hommeaux, Kheira Hamraoui, Kenza Dali, Claire Lavogez, Camille Abily, Corine Petit, Elodie Thomis, Morgan Brian, Pauline Peyraud Magnin, Mylaine Tarrieu, Anaïs Bichon, Lindsey Thomas. De quoi déstabiliser l’ogre lyonnais ? Pas sûr !
Arrivées : Carolin Simon (Fribourg / ALL) Isobel Christiansen (Manchester City / Angleterre), Lisa Weiss(Essen / ALL) .
Départs : Kenza Dali (Dijon), Kheira Hamraoui (FC Barcelone), Jessica Houara D’Hommeaux, Camille Abily, Corinne Petit, Elodie Thomis, Morgan Brian (Chicago Red Stars / E-U) Anaïs Bichon (Rodez), Claire Lavogez (Bordeaux), Pauline Peyraud-Magnin (Arsenal / ANG), Mylaine Tarrieu (Bordeaux)

Paris FC : 

Le Paris FC s’est lui bien renforcé mais beaucoup à l’étranger. Ainsi, la Suissesse Eseosa Aigbogun, l’Américaine Michaela Abam, la Finlandaise Linda Sällström accompagne Alice Benoit dans la capitale. Un départ majeur, Aïssatou Tounkara (Atletico de Madrid) et les jeunes Anissa Lahmari et Léa Declercq. Un groupe stable dans l’ensemble toujours amené par Gaëtane Thiney qui ambitionne toujours de retrouver la Ligue des Champions avec son club.
Arrivées : Eseosa Aigbogun (Potsdam, ALL), Alice Benoit (Yzeure), Michaela Abam (Sky Blue FC / États-Unis), Linda Sällström (Vittsjö GIK / Suède)
Départs : Aïssatou Tounkara (Atlético de Madrid, ESP), Anissa Lahmari (PSG), Ikram Adjabi (Le Havre), Léa Declercq (Dijon), Ines Koré (Orléans), Fleurestine Jaffrelot (Saint-Etienne)

Paris Saint Germain

C’est sur le banc de touche que le PSG a signé son changement majeur. Patrice Lair est parti pour la Ligue 2 (Niort) et c’est ainsi que l’ancien sélectionneur des Bleues, Olivier Echouafni, devient l’entraîneur des Parisiennes. Seules deux joueuses arrivent dans la Capitale, la Brésilienne Daiane Limeira Santos Silva et Wang Shuang. Deux jeunes joueuses qui devront compenser les départs de joueuses majeures ou expérimentées comme Laure Boulleau, Jennifer Hermoso, Erika et Marie-Laure Délie. Comme à l’OL, un changement de génération qui débouchera sur un titre ?

Arrivées : Olivier Echouafni (entraîneur), Wang Shuang (Wuhan Ladies, CHI), Daiane Limeira Santos Silva (Avaldsnes IL / NOR)
Départs : Patrice Lair (entraîneur, Niort), Laure Boulleau (f.c.), Selma Zemzem (St Maur) Jennifer Hermoso (Atletico de Madrid, ESP), Erika (SC Corinthians, BRE), Marie-Laure Délie (Metz), Lina Boussaha (LOSC, prêt)

Rodez

Sabrina Viguier prend les rênes de l’équipe première à la place de Grégory Mlelko. Adjointe la saison passée, l’ancienne internationale Bleue va devoir s’appuyer sur le groupe de la saison dernière et sur la formation. Quelques arrivées mais c’est surtout les arrivées de deux gardiennes qui est le plus marquant, Lætitia Philippe et la jeune Anaïs Bichon. Pas rassurant après une saison dernière galère. Celle-ci ne semble pas plus rassurante !
Arrivées : Sabrina Viguier (entraîneure), Lætitia Philippe (Montpellier), Kim Cazeau (Albi) Anaïs Bichon (Lyon), Léonie Fleury (Soyaux), Suzy Morin (EA Guingamp), Sarah Chalabi (Yzeure FF)
Départs : Grégory Mlelko (entraîneur), Raquel Infante (Logroño, ESP), Julie Niphon (f.c.), Fanny Hoarau (Guingamp), Ekaterina Tyryshkina (Guingamp), Gloria Mabomba (Yzeure)

Soyaux

Après une belle saison dernière les Charentaises de Sébastien Joseph vont tenter de grandir encore. En s’appuyant sur le même groupe auquel il faut ajouter un recrutement ciblé avec les arrivées Angélique Da Costa (FC Twente) qui fut par le passé la plus jeune joueuse à avoir débuté un match de D1 Féminine, à 14 ans et 4 mois, Sarah Cambot, Anaïs M’Bassidje, Hawa Cissoko, Lucie Pingeon et l’Espagnole Aina Torres Pallares. De quoi viser le top 5 pour cette nouvelle saison.
Arrivées : Sarah Cambot (Bordeaux), Angeline Da Costa (Twente / P-B), Hawa Cissoko (Marseille), Anaïs M’Bassidje (Marseille), Lucie Pingeon (Saint-Étienne), Aina Torres (Santa Teresa, ESP)
Départs : Elba Vergès (Espanyol Barcelone, ESP), Élise Courel (Yzeure), Léonie Fleury (Rodez), Marie-Aurelle Awona (Dijon FCO), Gwendoline Djebbar (Salaise), Danielle Tolmais (Lille).

 

Le calendrier complet de D1 Féminine

Le calendrier complet de D2 Féminine

Le calendrier complet Challenge National Féminin U19

Résultat de recherche d'images pour "D1 féminine 2018-2019"

 

Résultat de recherche d'images pour "D1 féminine 2018-2019"

 

 

 

 

Une réponse

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *