Coupe du Monde 2018 : l’Equipe Type la plus complète de la compétition

 

Résultat de recherche d'images pour "l'équipe type de la coupe du monde 2018"

 

L’équipe-type de la Coupe du monde 2018, désigne les 11 meilleurs joueurs de la compétition qui s’est déroulée du 14 juin au 15 juillet en Russie. J’ai choisi de vous présenter cette équipe type en deux phases. D’abord en ressortant un groupe de 23 joueurs puis seulement ensuite les 11 titulaires de cette équipe en Or. Et comme le football est un sport collectif, aucun joueur ne sera désigné meilleur joueur. J’ai fait mon choix !

 

Le meilleur effectif de 23 de la Coupe du monde 2018

 

Gardiens (3) : Hugo Lloris (France), Thibaut Courtois (Belgique), Jordan Pickford (Angleterre)

Il y avait beaucoup de bons gardiens lors de cette coupe du monde, Kasper Schmeichel (Danemark), Yann Sommer (Suisse), Guillermo Ochoa (Mexique), Robin Olsen (Suède), Danijel Subasic (Croatie) auraient aussi pu intégrer cette liste. Mais les trois gardiens sélectionnés ont été encore meilleurs permettant à leur équipe d’attendre le dernier carré de la compétition. 

Défenseurs (8) : Kieran Trippier (Angleterre), Thomas Meunier (Belgique) – Raphaël Varane (France), Domagoj Vida (Croatie), Samuel Umtiti (France), Thiago Silva (Brésil) – Lucas Hernandez (France), Diego Laxalt (Uruguay)

Kieran Trippier est l’une des surprises de ce Mondial. Il est accompagné par le Belge Thomas Meunier, auteur d’une très bonne compétition avec deux passes décisives et un but. Dans l’axe, Raphaël Varane a été impressionnant durant toute la compétition. Domagoj Vida excellent dans les duels, comme Samuel Umtiti. Thiago Silva est redevenu « O Monstro ». Au poste de latéral gauche, Lucas Hernandez et l’Uruguayen Diego Laxalt ont remonté le niveau de ce poste en manque de « star ces dernières années. Mario Fernandes (Russie), Sime Vrsaljko (Croatie) ou encore Benjamin Pavard (France) auraient pu figurer dans cette liste également.

Milieux (6) : N’Golo Kanté (France), Luka Modric (Croatie), Paul Pogba (France), Philippe Coutinho (Brésil), Ivan Rakitic (Croatie), Kevin De Bruyne (Belgique)

Luka Modric (2 buts et 1 passe décisive) a joué son rôle de capitaine et de leader. N’Golo Kanté et Paul Pogba font le bonheur des Bleus. Philippe Coutinho (2 buts et 2 passes décisives) a été le meilleur Brésilien. Ivan Rakitic et Kevin De Bruyne ont un talent fou mais sont parfois inconstant. 

Attaquants (6) : Kylian Mbappé (France), Eden Hazard (Belgique), Romelu Lukaku (Belgique), Denis Cheryshev (Russie), Antoine Griezmann (France), Harry Kane (Angleterre)

Eden Hazard (3 buts et 2 passes décisives), Kylian Mbappé (4 buts) à 19 ans, 6 mois, Romelu Lukaku (4 buts et 1 passe décisive), Denis Cheryshev (4 buts), Harry Kane (6 buts), Antoine Griezmann (4 buts et 4 passes décisives) ont tous marqué de leur emprunte cette coupe du monde Russe. Mario Mandzukic (Croatie) et Edinson Cavani (Uruguay) ont eux aussi été décisif pour leur pays et ne sont pas loin derrière les autres.

 

L’équipe Type de la Coupe du Monde 2018

 

Gardien de but 
Thibaut Courtois

Défenseurs
Thomas Meunier
Raphaël Varane
Domagoj Vida
Lucas Hernandez

Milieux de terrain 
N’Golo Kante
Paul PogbaImage associée
Luka Modric

Attaquants
Antoine Griezmann
Kylian Mbappé
Eden Hazard

Remplaçants :
Hugo Lloris
Jordan Pickford
Kieran Trippier
Thiago Silva
Samuel Umtiti
Diego Laxalt
Kevin De Bruyne
Philippe Coutinho
Ivan Rakitic
Denis Cheryshev
Harry Kane
Lukaku

 

 

Les 11 joueurs de l’équipe type

 

Thibaut Courtois (Belgique) : Le choix a été compliqué entre Thibaut Courtois et Hugo Lloris mais le Belge a sans doute été le plus régulier du début à la fin du tournoi. Avec le plus grand nombre d’arrêts (27) dans ce Mondial, il a été présent pour son équipe lors de chaque moments-clés 

Thomas Meunier (Belgique) : Le Belge est un footballeur honnête avec un vrai franc-parlé en dehors du terrain mais également sur le terrain. Animateur sur son couloir droit il ne fait pas semblant dans l’activité offensif comme défensive. Il possède un bonne vision du jeu et est très intéressant dans les centre. Le système belge en 3-4-3 lui va si bien. (Si le coach du PSG pensait aussi à cela, il a son homme à droite)

Raphaël Varane (France) : Le patron des Bleus. Après une excellente saison avec le Real Madrid, le défenseur central a impressionné dans les duels, dans la relance, dans le calme et la sérénité ainsi que dans le leadership. Buteur décisif contre l’Uruguay et a été le meilleur défenseur de la Coupe du Monde voir même le meilleur joueur (comme Cannavaro en 2006)

Domagoj Vida (Croatie) : Très costaud sur l’homme, Vida n’est pas seulement qu’un défenseur rugueux. Souvent bien placé et assez rapide, il possède plusieurs qualités clés pour un défenseur central. Il a souvent été le dernier rempart avant Subasic, coupant de nombreuses trajectoires. Excellent joueur de tête également, il a été régulier durant toute la compétition.

Lucas Hernandez (France) : Il arrive de nul part (ou presque) et à tout « défoncé » ! Dur sur l’homme, malin, intelligent dans le jeu, guerrier, technique et bon offensivement, ce garçon est un bon mélange des atouts de son club, l’Atlético Madrid et de son pays, la France. Incontournable, il va falloir venir le déloger maintenant, bon courage !

N’Golo Kanté (France) : 61 ballons récupérés pendant cette Coupe du Monde, résume rapidement son Mondial. Acteur principal des Bleus lors du premier tour, la France n’aurait jamais été au somment sans lui. Il a raté sa finale (malade) mais n’était pas loin du titre de meilleur joueur de la Coupe du Monde. Il est un des maillons essentiel des Bleus. Le discret N’Golo est adulé par ses coéquipiers et par le monde du foot. Il perd peu de ballon, fait peu de fautes et assure également dans les relances. Par contre, il n’aime vraiment pas jouer en sentinelle dans un 4-3-3. Il excelle surtout à deux au milieu et avec Pogba ce fut magique.

Luka Modric (Croatie) :  Il a joué un rôle primordial dans le parcours Croate. De là, à le désigner meilleur joueur du tournoi par la FIFA, pas sûr. Il a été préféré aux champions du monde, Varane, Griezmann, Kanté, Pogba voir Mbappé. Ce qui est sûr, c’est que ce maître à jouer tellement à l’aise ballon au pied est un formidable footballeur capable de tout faire et avec « un coffre » au dessus de la moyenne. Sa capacité physique n’a rien à envier aux plus grands. Luka Modric a éclaboussé de son talent cette Coupe du monde. Milieu relayeur, parfois véritable numéro dix, sa qualité technique et sa vision du jeu font de lui un des favoris au Ballon d’Or.

Paul Pogba (France) : Il voulait être un des leaders des Bleus avant le début du Mondial. Il l’a été. Dans le 4-2-3-1 qui s’est finalement dégagé, il s’est imposé comme le complément parfait de Kanté. Avec plus de simplicité dans son jeu, il a vraiment servi le collectif dans l’orientation du jeu, dans l’accélération de celui-ci, dans la conservation où il est difficile de lui prendre le ballon des pieds et surtout avec une implication défensive de tous les instants. Il est le joueur qui a remporté le plus de duels du tournoi (58). Enfin un Pogba de classe mondiale !

Eden Hazard (Belgique) : 3 buts et 4 passes décisives, il a grandement contribué à l’excellent parcours de la Belgique. Cette fois, il ne s’est pas caché en Russie, prenant en main le jeu de son équipe, face au Brésil notamment et également comme la France avec une première mi-temps de haut niveau. Percutant et vif, il a beaucoup dribblé avec réussite, retrouvant son allant de son époque Lilloise ! Enfin du grand Hazard et ce n’est pourtant pas un hasard…

Antoine Griezmann (France) : Un début de Coupe du Monde où il a paru emprunté physiquement comme s’il n’avait pas digéré la préparation physique des Bleus. Puis comme durant l’Euro 2016, il est revenu dans le coup, dans un style différent mais avec une importance non négligeable. Sans paniquer, il a toujours gardé sa sérénité pour monter en puissance et devenir décisif à chaque match de la phase final. Il est le joueur français le plus décisif du Mondial, avec 4 buts et 2 passes décisives et fait donc partie des meilleurs joueurs de ce Mondial.

Kylian Mbappé (France) : A 19 ans, il a simplement réussi son premier Mondial. On ne sait toujours pas quel est son meilleur poste mais il a ébloui le monde du football par ses accélérations, ses dribbles, ses percussions balle aux pieds mais aussi par son intelligence collective et son travail défensif (même si ce n’est pas toujours simple pour lui). Que dire également de sa maturité sur et en dehors du terrain. Bluffant ! Il entre dans l’histoire en égalant Pelé, devenant le plus jeune joueur à marquer au moins deux buts dans une rencontre de Coupe du monde. Sans oublier les autres records. Rendez-vous dans quatre ans !

 

Sélectionneur : Didier Deschamps (France)

Didier Deschamps était déjà dans l’histoire du football, il y rentre encore plus devenant champion du monde  comme joueur (98) et en tant que sélectionneur (2018). Il rejoint ainsi les deux seuls à avoir réalisé cet exploit : Mario Zagallo (Brésil) et Franz Beckenbauer (Allemagne). Deschamps, le pragmatique, a su construire un groupe solide, efficace et solidaire pour mener cette jeune équipe au sacre Mondial. Un bel exploit de football et d’Homme !

 

 

Image associée

 

 

 

 

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *